Étudier à l’étranger avec un petit budget

Selon une étude de la Banque HSBC et du cabinet Edelman Intelligence, comptez environ 18 000 euros par personne pour une année d’étude à l’étranger. Or, étudier à l’étranger est le summum pour de nombreux jeunes, néanmoins, s’il y a un aspect essentiel à prendre en considération avant le départ et pendant cette expérience, c’est le budget. Comment faire pour vivre une expatriation certes studieuse, mais surtout avec un porte monnaie géré consciencieusement et efficacement, lorsqu’on dispose d’un petit budget ?

Santé, sorties, voyages, logement, transport : retrouvez des conseils pratiques et des astuces dans cet article !

Coût des études à l’étranger

Faire ses études, donc vivre, à l’étranger coûte cher et certains pays sortent particulièrement du lot avec des chiffres à prendre en considération si vous disposez d’un petit budget. Ainsi, vivre et étudier en Australie revient à environ 25 916 EUR au minimum par an. Le pays est suivi par Singapour, où il faut compter environ 13 396 EUR par an pour vivre et 12 500 EUR pour les études. En bons troisièmes, les États-Unis facturent environ 22 410 EUR par an à ses étudiants, qui peuvent économiser si l’on peut dire sur le coût de la vie (10 480 EUR). Quant au Royaume-Uni, comptez entre 9 252 EUR et 34 700 EUR en frais universitaires et 15 822 EUR de plus par an pour vivre. Citons enfin Hong Kong et le Canada, avec respectivement 10 350 EUR et 20 300 EUR environ.

Concernant les pays les plus abordables, citons, la Norvège, où les études supérieures dans les universités publiques sont gratuites, y compris pour les étudiants provenant hors de l’UE et de l’EEE. Toutefois, le coût de lavie sur place est particulièrement élevé. Viennent ensuite :

  • Taïwan, avec environ 3 600 EUR par an pour l’université et 2 600 EUR par an pour les dépenses personnelles
  • L’Allemagne, les études sont payantes à partir du niveau Master, environ 21 097 EUR par an contre 10 750 EUR pour les autres dépenses.
  • Le Mexique, avec environ 5 700 EUR par an pour l’université,
  • L’Inde avec environ 7 000 EUR pour l’université et 4 100 EUR pour vivre,
  • L’Argentine, avec environ 4 600 EUR par an pour l’université,
  • La Pologne, avec 3 100 EUR par an pour l’université,
  • La Malaisie, avec environ 3 600 EUR par an pour l’université et 3 150 EUR par an pour les autres dépenses,
  • L’Afrique du Sud, avec 5 400 EUR par an pour l’université et environ 8 200 EUR pour les autres dépenses.

Mention spéciale pour les aides financières

Dans certains pays, y compris ceux cités ci-dessus, les étudiants peuvent bénéficier d’aides et de bourses, sous condition (de ressources, résultats, etc.). Pour en savoir plus sur le sujet, le bureau des étudiants de votre université de départ vous guidera, mais n’hésitez pas également à faire vos propres recherches sur internet.

Les principales dépenses à prévoir pour étudier à l’étranger avec un petit budget

Le voyage : il convient de planifier son voyage suffisamment en amont, par exemple, une fois que vous avez reçu votre emploi du temps universitaire. Notez que plus vous achèterez votre billet (d’avion) tôt, moins il sera cher.

Le logement : en tant qu’étudiant étranger, vous disposez de nombreuses options pour le logement. Le logement universitaire, si votre université dispose des structures adéquates, la colocation, les studios, la chambre chez l’habitant. Dans certains pays, les bureaux et associations d’étudiants aident ces derniers dans leur recherche d’un logement.

Les transports : combien coûtent les transports dans votre ville d’accueil ? Les exploitants de transports en commun proposent généralement des tarifs réduits à la population estudiantine. Consultez le site internet de la compagnie qui vous servira.

L’alimentation : c’est sans doute le poste de dépense le plus élevé lors d’une expatriation, y compris pour les études. Toutefois, faites des économies en mangeant, par exemple, au restaurant universitaire. Mieux encore, il n’y a rien de tel qu’un repas local préparé par ses soins avec des ingrédients locaux ! En cas de doute lorsque vous faites vos courses, pensez à demander aux personnes qui vous entourent ou même à vos collègues d’université.

Shopping : autre poste de dépense conséquent dans un budget habituel, le shopping. En tant qu’étudiant à l’étranger, il est conseillé d’éviter les zones touristiques et surtout de bien vérifier les étiquettes avant de passer à la caisse.

Les loisirs : les coûts dépendent du pays d’expatriation et des goûts de chacun. Notez cependant que de nombreux musées, cinémas, théâtres proposent des rabais aux étudiants.

Quid dela santé lorsqu’on va étudier à l’étranger ?

La santé fait partie de ces questions primordiales auxquelles il faut trouver des réponses avant de partir à l’étranger, plus encore lorsqu’il s’agit d’aller faire ses études supérieures loin de chez soi. Concernant le budget à prévoir pour ce poste de dépense, tout va dépendre de votre pays de destination, d’autant plus que le remboursement des frais médicaux dans un tel cas n’est pas automatique. Ainsi, dans la très grande majorité des cas, les étudiants étrangers doivent prendre une assurance santé supplémentaire avant de partir.

Si vos études se déroulent dans en Union européenne, en Norvège, au Liechtenstein, en Islande et en Suisse, la Carte Européenne d’Assurance Maladie permet une prise en charge la plupart des soins délivrés dans le secteur public. Quant aux soins non pris en charge par la CEAM, il faudra payer de votre poche, d’où l’intérêt de prendre une couverture santé supplémentaire.

Si vos études se déroulent hors des zones citées ci-dessus, le système de santé de certains pays accueille les étudiants étrangers, néanmoins, pour une prise en charge complète, la couverture santé complémentaire est la meilleure alternative.

Bon à savoir / Astuces

Les auberges de jeunesse, AirBNB et hôtels font rapidement grimper la facture, aussi, il n’est pas conseillé de compter sur ces options à long terme. Évitez également les logements situés en centre-ville, dans les quartiers touristiques ou trop à proximité de votre université, les loyers ayant tendance à être particulièrement élevés dans ces zones.

Un peu partout dans le monde, les étudiants peuvent acheter ou demander gratuitement une carte qui leur est spécialement destinée.

À la clé, des réductions pour les transports, les sorties, parfois les restaurants.

Quant aux sorties, par exemple pour prendre un verre avec d’autres collègues d’université, pensez aux pichets et autres plats à partager. Autre astuce à garder en tête pour étudier à l’étranger quand on a un petit budget, les offres touristiques des mairies et offices du tourisme, qui permettent de faire plusieurs activités à prix réduit.

 

Expat.com est la plateforme de référence de la vie à l’étranger. Comptabilisant actuellement près de 2,7 millions de membres, elle fournit gratuitement des informations, conseils, des opportunités de networking et des services. C’est ainsi l’outil incontournable pour réussir votre expatriation.

Système de notation

Partage réseaux sociaux